Valeurs Communes

Nos Valeurs Communes sont celles que nos membres s’entendent à défendre et promouvoir. Ces principes guideront, non seulement, la direction que prendra le mouvement, mais permettront aussi de travailler et débattre sur une base commune. Notre organisation se doit d’être un lieu d’apprentissage, d’enseignement et de collaboration. Ces principes communs doivent nous permettre de développer un mouvement, ainsi que des idées, que nous serons toutes et tous fières et fiers de défendre.

Construire une communauté et développer nos compétences : Au sein de notre organisation cohabitent divers individus, avec leur identité et expériences propres. C’est pourquoi, dans nos lieux d’organisation et partout ailleurs, nous nous engageons à être un groupe inclusif à l’égard de tout le monde, en prenant compte du vécu et des histoires personnelles de chacunes et chacuns, tout en respectant nos principes fondateurs. Nous voulons créer un environnement d’apprentissage respectueux et solidaire où il est possible de partager le résultat du travail et des efforts de toutes et tous. Nous accueillons la créativité et le talent que de nouveaux membres souhaiteraient ajouter à notre mouvement. Ce sont ces principes inclusifs qui rendront notre mouvement plus fort et plus engagé.

Un contrôle démocratique de l’économie : Dans l’économie actuelle, la plupart des décisions sont prises par un petit groupe d’élites contrôlant les investissements qui choisit unilatéralement la façon d’utiliser nos ressources, naturelles et humaines. Ces élites traitent les citoyennes et citoyens de notre société comme de simples pions dans une grande quête de profits et notre travail comme une simple source de revenu. Ça doit changer. Nous devons construire une démocratie économique, une société où les travailleuses et travailleurs ont leur mot à dire sur la façon de travailler, de mettre en commun les fruits de leur travail et se positionner dans le système économique. Une économie démocratique est possible. Pour les personnes qui se battent pour un travail plus équitable, plus stable, ainsi que de meilleurs salaire et, surtout, du respect, cette démarche est nécessaire.

Société inclusive : Société inclusive: Tout le monde doit avoir accès à des environnements de vie et de travail qui soient sécuritaires, équitables et inclusives. Nous nous opposons donc fermement à toutes formes de discrimination ethnique, raciste, genrée, de citoyenneté, d’identité, sexuelle, capacitiste, de classe, reliée à l’emploi et religieuse. Nous reconnaissons que l’identité de genre et sexuelle est fluide, nous reconnaissons les droits des travailleuses et travailleurs du sexe. Nous reconnaissons aussi les obstacles quotidiens auxquels font face certaines personnes de par leur apparence ou leurs croyances. Nous ne pouvons pas construire une société juste si certaines personnes sont exclues de manière systémique, ou encore si elles ne sont pas les bienvenues dans leurs communautés. Nous voulons accepter toutes les personnes, équitablement et sans discrimination, et nous appuyons activement le travail et les prises de positions des groupes qui luttent pour toutes les personnes qui font face à la discrimination.

Travailler avec l’environnement : Notre génération, tout comme les générations futures, méritent de vivre dans un environnement sain, sans pollution. La vie des travailleuses et travailleurs est quotidiennement mise en danger en raison des crises climatiques et notre gouvernement refuse de prendre les actions nécessaires pour contrer les catastrophes imminentes. Nous sommes celles et ceux qui devront payer pour les énergies non-renouvelables consommées à grande vitesse par les élites de notre société et qui nous mènent tout droit dans le mur. Pourtant, plusieurs alternatives sont encore possibles. Nous demandons un désinvestissement du secteur des énergies fossiles afin de pouvoir investir dans le secteur des énergies vertes, une alternative beaucoup plus prometteuse et stable en termes d’emploi. Quand les travailleuses et travailleurs sont la priorité de notre économie, il est possible de se battre pour la justice sociale et de créer de meilleurs emplois pour faire avancer notre société.

Solidarité internationale : À travers le monde, des personnes sont forcées de fuir leur foyers en raison des guerres, des changements climatiques, de l’extractivisme et de l’occupation de leur territoire. Nous devons démontrer notre solidarité envers toutes celles et tous ceux qui subissent de telles violences et les appuyer dans leurs efforts de libération. Ceci inclut le peuple palestinien, qui se bat depuis trop longtemps pour la justice et la liberté qui lui sont dues. Pour être solidaires, nous devons aussi insister pour que le Canada soit un pays d’accueil pour ceux et celles qui recherchent la sécurité et la protection. Nous devons appuyer les droits des immigrants et immigrantes à la dignité, la santé et la sécurité.

Décolonisation et autodétermination des peuples : C’est à travers des bains de sangs, de la colonisation et des accords de mauvaise foi que la nation canadienne s’est bâtie sur des territoires occupés. Nous reconnaissons qu’en agissant de la sorte l’État canadien a commis des atrocités envers les premières et premiers habitantes et habitants du territoire, et que ces atrocités se poursuivent aujourd’hui à travers son manque d’actions et de politiques sérieuses. Nous reconnaissons que l’État canadien est toujours un État colonialiste. Nous souhaitons appuyer et donner la place au leadership des groupes de Premières Nations qui se battent pour le respect et le droit de prendre les décisions sur leur futur.

Fédéralisme asymétrique et inclusif : Nous souhaitons défendre le droit des groupes minoritaires à une représentation de leurs intérêts à part égale au sein d’une fédération nationale. Nous reconnaissons l’importance d’un fédéralisme asymétrique parce que nous savons que les meilleurs mouvements sont ceux qui rassemblent à travers le pays des personnes de différentes langues, cultures et classes économiques.

Last updated on Mise à jour le 11 novembre, 2017